De Ijzeren Man Volksloop – NL

De Ijzeren Man Volksloop – NL

Weert1

De Ijzeren Man Volksloop – Weert – NL
Dimanche 06 décembre 2015
10.50, 7 Kilomètres

Météo: 11 degrés, couvert.

Présentation de l’épreuve: Weert se trouve au Pays-Bas a 100 kilomètres de la maison mais facilement accessible via autoroute, j’ai mis 1h10 de trajet et j’ai trouvé facilement l’endroit grâce à mon GPS. Cette course ressemble à une corrida, le parcours fait 3.5 kilomètres et les distances proposées sont donc 3.5, 7, 10,5 et 14 km. L’endroit est assez beau car au bord d’un lac et entouré de foret, le parcours est quasi uniquement constitué de terre et sentier avec à mon avis seulement 20% d’asphalte.

Mes sensations : La veille de la course (samedi), j’ai installé notre sapin de noël et je me suis fait mal au dos… Pommade et Dafalgan au menu… Inutile de dire que cela commençais mal et que surtout je commence à stresser fort… Comme demandé par mon super coach, pas d’apéro ni vin a table ce samedi soir et au menu pate et poulet… Et a 22.30 au lit… Pas trop bonne nuit car à chaque fois que je me retournais je sentais le mal… 07h00 réveille pour prendre le déjeuner et a 08h00 nous avons quitté la maison direction Weert. Une fois sur place, le retrait du dossard est super facile (4.5 euros) mais la gêne au dos est toujours là et ma chérie m’ordonne de reprendre un Dafalgan. Lors de mon échauffement c’est surtout lors des éducatifs que je ressens un peu la douleur mais je reste super motivé et je sais que je vais aller battre ce record

Course: Il est un peu plus de 10 heures quand le départ est donné, je me suis mis au milieu du groupe et au début cela frotte un peu car le sentier est étroit, je pense au chrono et cela m’énerve un peu mais bien vite cela s’étire… KM1 en 05 :32, je suis surpris par ce chrono car les sensations ne sont pas trop bonne et Weert2je peine à trouver un bon rythme de croisière…Suivant le programme du coach ce chrono est un peu rapide (le plan pour les 5 premiers km était de tourner au tour de 5’40’’), j’essaye donc de ralentir un peu ma cadence lors de ce deuxième kilo, je me fais par contre dépasser par beaucoup de monde… KM2 en 05 :52… Les sensations ne sont vraiment pas top, je gamberge mentalement… KM 3 en 05 :57… Je n’arrive pas à trouver le bon rythme et les sensations sont vraiment nulles, le premier tour est bouclé et je repasse devant ma chérie qui m’encourage et vu ma tête elle comprend que cela ne va pas fort. Le chrono du 4em kilomètres (06 :00) va sonner le glas de mes ambitions de battre mon record ! :-(  Je vais maintenant vivre une vraie galère mentale, impossible d’accélérer la cadence et surtout aucunes sensations, je m’en merde à courir, je ne prends aucun plaisir malgré la beauté du parcours… Je pense à la déception que je vais donner à ma chérie, à mon coach, à tous mes amis du blog, de Facebook, de twitter qui mon tant donné d’encouragements depuis quelques jours… KM 05 en 05 :50 et le 6em en 06 :18… Je suis gêné de la prestation que je suis en train de faire… J’arrive à la fin du 2em tour… La bifurcation est devant moi… A droite c’est pour faire le 3em tours (10.5km) et à gauche c’est l’arrivé pour les 7 km… Je vais prendre une lourde décision mais je n’en veux plus, je bifurque vers l’arrivé et j’arrête les frais à la grande surprise de ma chérie toute triste.

L’after: J’étais sure et certains que j’allais aller battre ce record de 57’00’’ sur 10 kilomètres… J’ai reçu un grand coup dans la face… Je suis KO debout ! Quelle déception… Après 14 semaines d’entrainement en arriver là… Une fois la douche prise je peine même à marcher correctement, mon dos me fait mal… Ma chérie me dit que je me suis mis trop de pression et que si je revenais demain pour recourir cette course sans ma Garmin, le record serait en poche… Idem pour mon coach trop de pression et j’ai oublié de prendre du plaisir… Comment me relever d’une telle débâcle ???

Dénivelé : 20 M.
Moyenne de course : 6.03
FCM : 157
FC Max : 162