Le Jogging la promenade du Geer

Le Jogging La promenade du Geer

Dimanche 08 avril 2018

10.24 Kilomètres

Météo : 15 degrés avec du soleil.

Présentation de l’épreuve : Cette course compte pour le challenge cours la Province, le parcours est le même que les années précédentes, 70% sur route de village ou chemin de remembrement et pour le reste sentier sur dur ou terre le long du Geer (ruisseau). Le village de Geer se trouve à 39 kilomètres de la maison et j’arrive sur place 30 minutes avant le départ.

Mes sensations d’avant course : J’ai longtemps hésité à faire cette course mais des samedi l’envie était là… Je me sens bien en ce beau dimanche matin ensoleillé. Je suis content de revoir mon ami Pierre mais je suis surpris du peu de monde au départ (164 sur les 10 et 62 pour le 5), seulement 226 partants ! C’est 170 de moins que l’an dernier… La veille avait eu lieu un autre jogging mais du challenge Hesbignon et cela explique probablement le pourquoi…

Course : Vers 10h30 le départ est donné et je pars en queue de groupe avec Pierre, nous en profitons pour discuter encore un peu mais très vite il me quitte car nos allures sont différentes, je ne veux pas partir trop vite et le but est de faire cette course en mode plaisir mais j’ai tout de même comme objectif de tourner à 6min/km… Les 3 premiers kilomètres seront les meilleurs, 5’57, 6’08 et 6’02 avec de très bonnes sensations, je dépasse régulièrement quelques concurrents et je cours avec une belle aisance respiratoire. Le km 4 se déroule sur un sentier en dur le long du ruisseau (le Geer) c’est assez agréable malgré les quelques buttes qui me font ralentir, 6’14. Nous retrouvons la route de village et la séparation des parcours 5/10 kilomètres, au ravitaillement je me prends quelques secondes pour boire un peu d’eau, km 5 en 6’27 (30’47). Nous sommes maintenant sur une partie montante puis nous empruntons un chemin de remembrement mais les sensations sont moins bonnes… Km 6 en 6’20. Nous retrouvons la route pour une longue montée, j’arrive à la hauteur d’une concurrente et je me mets dans son sillage, km 7 en 6’40. L’allure qu’imprime cette personne me convient et je vais donc rester dans son sillage jusque-là fin de la course. Cette décision ne sera pas la bonne car mon rythme ne va faire que baisser, j’ai en fait juste choisi la simplicité, le plus facile et je vais le regretter un peu par après. Km 8 (6’39), km 9 (6’44) … Pour la remontée finale vers l’arrivée alors que j’avais franchement la possibilité d’accéléré j’ai préféré resté avec la concurrente qui m’accompagnait depuis 4 kilomètres, j’avais le sentiment de faire quelques choses de pas bien si je la dépassais et la distançais… Je sais c’est con mais bon… Voici le résultat, km 10 en 7’09 (1h04’21)…

L’after : Je ne suis pas satisfait de la gestion de cette course et surtout d’avoir choisi la simplicité en 2em partie de course mais je me suis tout de même bien amusé et c’est déjà une bonne chose. Je tenterais de faire mieux la semaine prochaine lors du jogging MJSport.

+++++ +++++ +++++ +++++ +++++

Chrono : 01h06’01’’

Dénivelé : +22 M

Moyenne de course : 6’27 min/km

Chrono et classement : 139em sur 164 classés.

+++++ +++++ +++++ +++++ +++++

Posté le lundi 09 avril 2018 @Rohnny

4 réflexions au sujet de « Le Jogging la promenade du Geer »

  • 9 avril 2018 à 23 h 50 min
    Permalink

    Même si tu as manqué ta gestion de course, tu n’as pas manqué de te faire plaisir. La performance, on peut la laisser de côté de temps en temps.

    Répondre
    • 27 avril 2018 à 12 h 48 min
      Permalink

      C’est vrai aussi. Merci pour le commentaire et la visite :-)

      Répondre
  • 10 avril 2018 à 21 h 16 min
    Permalink

    Il y a tellement de courses et de challenges en tout genre qu’on croise moins de monde sur certain joggings. Je me suis déjà fait cette réflexion aussi.

    Par ailleurs, ce n’est jamais bon de rester avec quelqu’un qui ne court pas à la même vitesse que soi, on se laisse vite entraîner par un faux-rythme dont il est difficile de sortir.

    Bonne course dimanche ! Moi je vais encore exagérer samedi du côté de Malmedy :-)

    Répondre
    • 27 avril 2018 à 12 h 48 min
      Permalink

      Tu as raison et c’est une leçon que j’aurais appris.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *