Le jogging de Grace Hollogne

Le jogging de Grace Hollogne

Dimanche 27 mai 2018

7,22 Kilomètres

Météo : 30 degrés, soleil.

Présentation de l’épreuve : Le village de Grace Hollogne se situe à une petite vingtaine de kilomètres de la maison et c’est la première fois que j’y participe. Grace Hollogne n’est pas une destination glamour, ce village est niché au cœur du bassin métallurgique mais je vais être très agréablement surpris par la beauté des lieus. Le cadre où se trouve la ligne de départ/arrivée est franchement superbe. Le parcours en lui-même est assez banale avec de longue ligne droite sur route de village et 2 tronçons sur chemin campagnard. La surprise sera le dénivelé de cette course…

Mes sensations d’avant course : Hier soir nous avons fêter l’anniversaire de ma chérie avec un gros BBQ chez les parents… Autant dire que j’ai beaucoup mangé et beaucoup bu… Et très peu dormi… Je ne pette donc pas trop la forme ce matin de plus c’est le cagnard avec un gros soleil et une grosse chaleur approchant déjà les 30 degrés… ça va pas être simple.

Course : Le départ va être retardé d’une bonne quinzaine de minutes à cause du petit souci de sécurité sur le parcours, comme j’étais prêt cela va me perturber un peu… Il y a vraiment peu de monde, nous sommes à peine 150 (87 sur le 11 km et 63 sur le 7 km) le parcours se compose de 2 boucles, vers 10h45 le départ est enfin donné et nous démarrons en descente via un sentier puis un petit chemin qui nous mène à la grande route, je trouve assez vite mes marques dans ce petit groupe. Une fois sur la grand route une longue ligne droite nous attend et elle grimpe bien, km 1 en 7’00, ça commence bien, je remonte lentement quelques concurrents mais cette cote me fait mal… Km 2 en 8’03 ! OUF nous sommes au-dessus et je peux récupérer un peu, les sensations ne sont vraiment pas extraordinaires (BBQ de hier…) et la chaleur m’indispose un peu. Passage devant le cimetière de Mons-lez-Liège ou mes beaux-parents sont enterrés, petite pensée pour eux. Km 3 en 6’59, petite descente qui nous mène vers un chemin de terre, je continue à dépasser régulièrement des concurrents. KM 4 en 7’05, le premier du 11km me double déjà, mon ami Patrick est deuxième et il prend encore le temps de m’encourager… Je suis à la ramasse et je n’avance plus guerre d’autant que le mental n’y est plus non plus, km 5 en 7’23… Nous entamons maintenant une longue descente qui vas nous ramener vers Grace Hollogne, KM 6 en 6’15, la forme n’y est vraiment pas aujourd’hui et le mélange du BBQ d’hier et de la chaleur n’arrange pas vraiment mes affaires, mon corps me donne des petites indications qu’il en a assez (petites crampes dans le ventre et par moment la tête qui tourne un peu), quand nous arrivons à la bifurcation de la deuxième boucle, je prends la décision de rentrer, je vais me contenter du petit parcours aujourd’hui et écouter mon corps, nous sommes sur un faux plat et j’ai l’impression de ne pas avancer, nous quittons la grande route pour reprendre le petit chemin et le sentier pour aller vers l’arrivée, c’est donc en montée jusque l’arrivée, KM 7 en 7’27, je suis heureux de la voir cette ligne d’arrivée… TOP 52’08 pour 7.22 km. Je prends juste le temps d’aller trouver Pierrot (notre chronométreur officiel) pour lui signaler que j’ai fait le 7 au lieux du 11, je suis donc classé dans cette catégorie.

L’after : Une course bien difficile sur un parcours qui l’était tout autant avec un dénivelé de 102 mètres… Je suis surpris par mon classement car je termine 36em sur 63, il y avait donc encore beaucoup de monde derrière moi… Bref même si je le savais déjà fiesta la veille d’une course n’est jamais bon…

+++++ +++++ +++++ +++++ +++++  

Chrono : 00h52’08’

Dénivelé : +102M

Moyenne de course : 7’13 min/km

Chrono et classement : 36em sur 63 classés.

+++++ +++++ +++++ +++++ +++++

Posté le mardi 29 mai 2018 @Rohnny

4 réflexions au sujet de « Le jogging de Grace Hollogne »

  • 29 mai 2018 à 12 h 00 min
    Permalink

    Hello Rohnny, sage décision. Il faisait vraiment chaud le WE passé, j’ai souffert de mon côté aussi.

    Répondre
    • 1 juin 2018 à 11 h 25 min
      Permalink

      Oui un peu trop meme…

      Répondre
  • 30 mai 2018 à 0 h 42 min
    Permalink

    Dans les grosses chaleurs, il faut s’arroser. Il semble que tu n’as pas pu le faire. Cependant, tu as été très sage en faisant le petit parcours 👍

    Répondre
    • 1 juin 2018 à 11 h 24 min
      Permalink

      Oui, je l’aurais appris a mes dépends…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *