Bali…

Bali…

3 octobre 2018 29 Par Rohnny

Pour inaugurer ma rubrique voyage/city trip, je ne pouvais pas faire autrement que de parler de Bali, j’ai découvert cette petite ile il y a 16 ans lors de nos vacances 2002 et je suis littéralement tombé sous le charme. Tout me convient là-bas, je me sens comme à la maison et à force d’y aller (11em visite en 2018) ils me considèrent comme un des leurs, je n’oublierais jamais les mots de Putu dit à ma Belle ‘’Rohnny doit avoir du sang Balinais car il rit tous le temps’’ Ça c’est du compliment qui me va droit au cœur.

Alors je suis hyper fier de vous présenter mon petit paradis, l’ile des Dieux, BALI.

C’est quoi Bali…

Bali fait partie de l’Indonésie, le plus grand pays musulman du monde mais exception à la règle, les Balinais sont Hindouiste.

Bali est située entre les îles de Java et de Lombok. Elle fait partie des petites îles de la Sonde. Sa superficie est de 5 637 km2. La population de l’ensemble des îles de la province de Bali était de 3 890 000 habitants (2010, Source Wikipédia) soit une densité de 690 habitants/km2. La capitale est Denpasar qui se situe dans le sud de l’île ou se trouve également l’aéroport.

Bali n’est pas une ile plate comme ont pourrais le croire, la chaîne montagneuse du centre de Bali comprend plusieurs pics de plus de 2 000 mètres d’altitude. Le plus haut est l’Agung (3 142 m), que j’ai gravi en 2015, c’est un volcan actif baptisé la « mère montagne ». Un autre volcan bien connu est le Batur (1770 m) que j’ai gravi également cette année (2018). La nature volcanique de Bali contribue à son exceptionnelle fertilité.

Bedugul

Bedugul

Comment aller à Bali ?

La distance entre Liège en Belgique et Bali est de 12186 kilomètres à vol d’oiseau, inutile de dire que c’est en avion que l’on s’y rend 😜

Il n’y a pas de vol direct vers Bali depuis l’Europe, il y a donc au moins une escale et la voie la plus rapide c’est de faire un vol vers Singapore, compter une treizaine d’heures de vol puis de reprendre un vol vers la capital Balinaise, Denpasar, environ 2 heures 30 soit au total quasi 16 heures de vol, ce n’est pas la porte à côté.

Ayant essayé plusieurs compagnies aériennes et j’y reviendrais dans un prochain post celle que je préfère c’est Singapore Airlines, pas de surprise c’est une des meilleurs au monde.

Quand aller à Bali

Vous pouvez vous attendre des températures agréables la journée entre 27 et 33°C et ce pendant toute l’année en bordure de la plage, les températures à Bali ne change pratiquement jamais durant toute l’année.

De Décembre à Mars, la mousson Ouest peut apporter de fortes averses et une humidité élevée, mais habituellement les journées sont ensoleillées et les pluies commencent pendant la nuit et passent rapidement.

Les mois les plus favorables climatiquement parlant sont Juin, Juillet, Aout, Septembre et Octobre, presque ou pas de pluie, un taux d’humidité donc très faible et un soleil garanti.

La température de l’océan Indien à Bali est de 29 à 30 degrés toute l’année et croyez-moi c’est chaud, moi qui suis un grand frileux quand il faut se baigner, là généralement je peux faire le fier et y entrer sans trop de problème.

Bali est donc une destination que l’on peut visiter durant toute l’année.

Ou loger à Bali

Si vous êtes jeunes et que vous aimez vivre la nuit, pas d’hésitation c’est Kuta qu’il vous faut. Ville balnéaire situé à quelques kilomètres à peine de l’aéroport, elle vous propose des logements ultra simples à 10/15 euros la nuit jusqu’au palace hors de prix. Kuta offre une vie nocturne assez riche avec resto, bar, boite de nuit… Elle est aussi prisée par les surfeurs surtout Australien (l’Australie est à moins de 3 heures d’avion) puisqu’elle dispose de vague naturelle facilement surfable. Le shopping n’est pas en reste avec trois grands complexes commercial qui n’ont rien à envier au centre Européen mais aussi des rues commerçantes plus typiques comme Popie lane 1 et 2.

Si vous désiré plus de calme, Benoa et Nusa Dua est pour vous, vous y trouverez les hôtels un peu plus haut de gamme, plus luxuriant. Ici on profite du soleil et du calme même si le matin il y a pas mal d’activités nautique à faire comme du Jetski, parasail et autres. Un beau centre commercial à ciel ouvert s’y trouve aussi, Bali Collection avec pas mal de restaurant. Benoa et Nusa Dua se trouve a plus ou moins 30 minutes en voiture de l’aéroport.

Les autres stations balnéaires connue sont Sanur mais en ce qui me concerne j’aime un peu moins, Seminyak est très joli et trendy, je vous conseille d’assister au coucher de soleil au KUDETA, une institution. Jimbaran est plus bobo et est surtout prisé par les surfeurs, les plus belles vagues de Bali sont ici et juste à côté il y a Dreamland, on y accède via un escalier creusé dans la falaise. De l’autre coté de l’ile il y a aussi Lovina, célèbre car il est possible de voir nager les dauphins au large.

Ubud, est considérée comme le centre du tourisme culturel et artistique de Bali. Elle est située sur les hauts plateaux et entouré par la forêt tropicale et parsemées de temples et de sanctuaires hindous qui ont partie des paysages les plus célèbres de Bali.

Les rizières en terrasse

Les rizières en terrasse

Que faire et que voir à Bali

Je viens de vous parler des villes ou vous pouvez loger, balnéaire ou pas mais bien évidemment Bali se visite et des tours opérateurs/chauffeurs locaux sont là pour faire l’affaire, n’hésitez pas à revenir vers moi si vous désiré le miens… Bali est petit et si la distance entre Denpasar et Lovina n’est que de 85 kilomètres ici on compte en temps, cela vous prendra donc pas loin de 3 heures… Les routes Balinaises ne sont pas les nôtres, pas d’autoroute ici ni chemin de fer… Voici pour moi les musts à voir ou faire à Bali.

  • La monkey Forest, pas loin de Ubud, c’est une superbe promenade dans la forêt vierge luxuriante et comme son nom l’indique elle est peuplée de singes pas farouche, attention néanmoins car ils sont chapardeurs.
  • Les rizières en terrasses, c’est juste splendide, je n’ai jamais vu un vert aussi intense, il y en a un peu partout mais les plus belles sont aussi du côté de Ubud.
  • Les chutes d’eau de Git Git, vraiment superbe.
  • Le temple mère de Bali, Besakhi, c’est franchement impressionnant à voir et par temps non couvert vous pouvez découvrir le volcan Agung qui se trouve juste à côté.
  • Faire un Trek pour gravir le volcan Batur (1770 mètres) ou l’Agung (3142 mètres), j’ai fait les deux et c’est juste d’une beauté inoubliable.
  • Le temple du Tanah Lot, celui-ci à la particularité d’être entouré d’eau a marée haute, très prisé pour le coucher du soleil, voir photo ci-dessous.
  • Le temple de Uluwatu, face à la mer au-dessus des falaises, une vue incroyable de là-hautet ici aussi les singes sont omni présent.
  • Assister à un spectacle de danse traditionnelle.
  • Manger du baby guling (petit cochon de lait à la broche).
  • Passer la soirée à Jimbaran pour diner poissons/fruits de mer sur la plage.

Cette liste pourrait être encore bien plus longue tellement Bali regorge de petit coins à voir et à revoir mais je vous donne ici un bel aperçu.

Le Tanah lot

Le Tanah lot

De quoi vive les Balinais

Même si l’activité touristique est prépondérante, comme ailleurs en Indonésie, l’agriculture reste le secteur qui emploie le plus de main d’œuvre, notamment dans la culture du riz. L’agriculture balinaise comporte aussi en petite quantité des fruits et légumes, le café arabica et d’autres espèces. La pêche en mer est également une ressource importante. Bali est aussi célèbre pour son artisanat qui produit des batiks et des vêtements, des sculptures sur bois ou sur pierre, et de l’orfèvrerie, n’hésitez pas à visitiez la ville de Mas à ce sujet.

A Balinese woman performs a traditional dance during at the 37th Bali Art Festival in Denpasar, on Indonesia’s resort island of Bali on June 24, 2015. The Bali Arts Festival is a full month of daily performances, traditional dances and traditional music. AFP PHOTO / SONNY TUMBELAKA

Mais encore

On parle souvent de Bali en pensant au plage idyllique que l’on voit sur certaines cartes postales, je dois bien vous avouer que j’en ai vues de plus belles, je pense à la Thaïlande, Hawaii voire la Floride… Mais cela reste tout de même assez extraordinaire.

Pour moi Bali ne serait pas Bali sans les balinais(e)s, se sont vraiment des gens extraordinaires, d’une gentillesse incroyable et arborant toujours un large sourire. C’est dingue rien ne les arrête de sourire c’est assez bluffant et parfois déstabilisant.

Autant dire que durant toute ses années nous avons fait beaucoup de connaissance mais l’une d’elle est un peu plus particulière… Au fil de toutes ses années, elle est devenue notre petite famille Balinaise.

Voilà mon aventure Balinaise, je dois dire que je ne suis plus le même depuis certaines rencontres là-bas, c’est comme si cette ile m’avait rendu meilleur.

Encore une fois si vous planifier d’aller la visiter et que vous désirez des informations n’hésitez pas à me contacter, je me ferais un plaisir de vous aider.

+++++ +++++ +++++ +++++ +++++

J’ai rédigé cet article avec l’aide de wikipédia pour la rubrique c’est quoi Bali.
Les photos viennent des sites de : Pinterst, Asialyst.
Photos du Tanah lot et des Rizères © Joggingtime.be / Rohnny Petitjean

Posté le mercredi 03 octobre 2018

@rohnny