La corrida de Liège

La corrida de Liège

2 novembre 2018 64 Par Rohnny

La corrida de Liège

Jeudi 1er novembre 2018

9,29 Kilomètres

Météo : 10 degrés, ciel bien couvert.

Présentation de l’épreuve : Cette course se déroule dans mon jardin, le Parc de la Boverie à Liège. Comme c’est une corrida, nous effectuons plusieurs fois le même tour dans le Parc. Ce qui est agréable pour les coureurs mais aussi pour les spectateurs qui nous voient passé à plusieurs reprises. J’aime bien cette course mais j’aime un peu moins l’organisation puis qu’à part une simple petite bouteille d’eau au ravitaillement final il n’y avait rien d’autre… Un peu radin, non ?

Mes sensations d’avant course : Je me sens bien et motivé de participer à nouveau à cette course. J’ai passé une bonne nuit et il ne pleut pas… Toutes les conditions sont là pour passer un bon moment et je compte bien en profiter.

A l'écoute des instructions de course -- Je suis seul au monde...

A l’écoute des instructions de course — Je suis seul au monde…

Course : Nous sommes à peine 180 à prendre le départ sur le coup de 11h15 et je pars en queue de groupe comme à mon habitude, nous devons effectuer 4 tours de plus ou moins 2,30 kilomètres. Le premier kilomètre est bouclé en 6’12 et se sera le plus rapide… Je me rends compte que se petit groupe s’étire rapidement et que je n’arrive pas bien à suivre, km 2 en 6’44, je suis en compagnie de deux dames quand les premiers nous doubles déjà… Km 3 et 4 en 6’42, j’arrive à distancer mètre par mètre mes deux copines du jour et je suis seul maintenant, je n’ai pas un bon mental, le petit diable dans ma tête me dit que je ferais bien d’abandonner que je n’avance pas et que j’ai l’air ridicule, il y avait longtemps qu’il n’était plus venu me donner de bon conseil celui-là… Km 5 en 6’45, je vais devoir me battre mentalement pour ne pas suivre les propos de ce petit diable et d’abandonner, tellement les sensations sont mauvaises… Je n’arrive pas à accélérer ou est-ce l’envie, je ne le sais pas mais je galère et il y a bien longtemps que cela ne m’était plus arrivé… Km 6 en 6’56 et le 7 en 7’19 mais je me suis arrêté au ravitaillement pour boire un peu d’eau. Je ne demande qu’une seule chose c’est que cela s’arrête mais je veux franchir la ligne d’arrivée. Km 8 en 6’50 et le 9em en 7’13. Durant ses 2 kiomètres, je vais me faire dépasser par 3 concurrentes mais sans pouvoir les suivre… La galère se termine enfin avec un chrono d’1h03’30’’

L’after : C’est incroyable comme j’ai galérer durant cette course et je me demande bien pourquoi, peut être avec l’entrainement hyper dur de mardi dernier ? Je ne sais pas mais je n’ai pas vraiment pris de plaisir a faire cette course. Seule consolation c’est finalement la moyenne qui est de 6’50 alors que ma course de reprise post cancer était de 7’05, il y a donc du mieux… Je vais continuer les entrainements avec des fractionnés long pour augmenter ma vitesse.

+++++ +++++ +++++ +++++ +++++  

Chrono : 01h03’30’

Dénivelé : +20M

Moyenne de course : 6’50 min/km

Chrono et classement : 175em sur 180 classés.

+++++ +++++ +++++ +++++ +++++

Enfin l'arrivée...

Enfin l’arrivée…

+++++ +++++ +++++ +++++ +++++

Posté le Vendredi 02 novembre 2018 @Rohnny

Photos © Joggingtime.be / Rohnny Petitjean sauf celle de l’arrivée qui appartient à Erik Joway, merci l’ami pour les belles photos.