Mes dégustations d’octobre

Mes dégustations d’octobre

9 novembre 2018 54 Par Rohnny

Bonjour les ami(e)s, j’espère que vous allez tous bien et que votre vie est belle ?

Je reviens d’une semaine de boulot assez intensive en Allemagne mais j’y reviendrai dans mon prochain article pour l’heure comme promis il est temps de vous parler de mes dégustations d’octobre et ce qui est incroyable c’est que je n’ai bu que des vins Espagnoles, ça doit surement être une première.

Une autre première c’est que je n’ai bu aucun vin blanc ce mois ci

Comme à chaque changement de saison, Eric Boschman (meilleur sommelier de Belgique en 1988 et titulaire de nombreuses autres distinctions) a écrit un article dans la revue télé moustique concernant ses coups de cœur vins de la rentrée, des vins à prix abordable et vendu en grande surface ou caviste. Il y avait 3 vins qui m’intéressaient fortement, 2 vins Espagnoles et un vin Portugais vendu chez Delhaize, Aldi et Lidl… En ce qui concerne les deux premières grandes surfaces pas de problème, les bouteilles étaient disponibles par contre j’ai fait 5 Lidl de notre région sans trouver le dit vin… Par contre je l’ai trouvé sur leur site online et j’ai pu la commander avec un supplément de 2,50 pour l’expédition à la maison.

Le Top 3 d'octobre

Le Top 3 d’octobre

Voici donc la fiche dégustative du mois d’octobre 2018.

Bulles :

  • Cava Perelada Brut Nature, millésime 2014 – Cuvée Especial – Delhaize – 10.50€

Déjà fan de sa cuvé brut classique non millésimé et de son rosé, ici on monte encore d’un cran et on se retrouve au niveau d’un bon Champagne. Ce cava est élaboré avec 4 cépages différents Xarel.lo (41%), Parellada (22%), Macabeo (22%) and Chardonnay (15%). Le vin a muri 12 mois dans la bouteille avant son dégorgement en méthode traditionnelle. Fines et nombreuses bulles, un brut d’une belle finesse, un très grand cava.

  • Cava Dominio de Tharsys – Cosum Espagne – 6.89 €

C’est le cava que j’ai le plus apprécié lors de notre séjour en Espagne, produit dans la région de Valence. Belles bulles et rafraichissant. J’en rachèterais avec plaisir sur place.

  • Cava Degura Viudas – Reserva – Cosum Espagne – 7.80€

Encore un dégusté en Espagne, la bulle est fine et moyennement présente, le nez est sur les fruits exotiques et la bouche est belle mais il lui manque quelques choses pour me plaire.

  • Cava Arestel – Brut – offert en Espagne.

Un cava presque plat, presque pas de bulles, plus vineux. Un nez sur le fruit (pommes, poire). Comme j’adore le brut de chez brut, celui-ci m’a laissé un peu sur le doute.

+++++ +++++ +++++ +++++ +++++

Blanc :

Pas de vin blanc dégusté en ce mois d’octobre.

+++++ +++++ +++++ +++++ +++++

Rouge :

  • O. Alicante – Monastrell-Merlot 2015 – Viticultor Enrique Mendoza – Decantlo  – 12.80€

C’est un de mes vins rouge préféré, un rouge couleur cerise noir, un nez d’abord sur le fruit puis qui part sur le cuir et une bouche avec des tanins super fondu et soyeux avec en plus une belle longueur, que vouloir de plus pour passer une bonne soirée ?

  • Ribera Del Duero – Portia 2015 – Cuvée La Encina – Au resto – 33€

Ce vin dégusté au restaurant Night and Days de Quesada m’a beaucoup plu, il est élaboré avec 100% de Tempranillo. Celui-ci est cultivé sur les hauteur de Pago del Pino a une hauteur de 750 mètres. Il muri 15 moins en nouveau fut de chêne Français. À la dégustation, il a une jolie couleur de rouge foncé avec de belles jambes, le nez est assez expressif et j’y retrouve les champignons des bois puis la truffe, voir le cuir. La bouche est superbe, douce, le bois et les tanins sont bien fondu et la bouche est agréablement longue. Un très bon moment.

  • O. Jumilla Monastrellissimo 2015 – Au resto – 22€

Ici aussi, je suis tombé le cul par terre avec cette bouteille dégustée avec quelques tapas au pied des ruines du théâtre antique de Carthagène. J’avais demandé au serveur s’il était possible d’avoir une bouteille d’un vin local (région de Murcia), gentiment il revient avec un verre de vin rouge pour me faire gouter (aurait-il reconnu Monsieur Bulles… hihihi), juste le temps de le humer et de prendre une gorgée et hop c’était vendu au plus grand plaisir du serveur… Ce vin est un 100% Monastrell (Mourvèdre), le nez est sur les épices et fruits noir, la bouche est suave, gourmande et tellement équilibré… Ce vin est un ovni venu de nulle part et malheureusement je n’arrive pas à le trouver à la vente depuis notre retour.     

  • Nino Perdido – Uva Pura 2017 – Aldi – 6.99€

Voici le premier des 3 vins recommander par Eric Boschman (voir plus haut) et je dois avouer qu’il mérite sa place et que je me suis fait plaisir, le nez est sur les fruits rouges pour moi et noir pour ma belle, j’y retrouve par moment de la réglisse, la bouche est ample et les tanins sont bien fondu malgré sa jeunesse, c’est surprenant et délicieux. Si vous avez l’occasion testé le…

  • Cune – Rioja Reserva 2012 – G&G – 13.40€

Un vin sorti tout droit de ma cave ou il a vieilli 3 ans (dernière bouteille), ce vin est élaboré à base de 4 cépage : Grenache, Tempranillo, Mazuela et Graciano, il est élevé 24 mois en fûts de chêne français et américain. La couleur est rouge profond, le nez exprime clairement le réglisse et la vanille et la compotée de fraise en fin de soirée. La bouche est belle, les tanins sont toujours là mais sont soyeux et pas agressif, le bois est bien fondu. Une belle bouteille mais légèrement inférieur à ce que j’ai pu déguster en Espagne.

 

+++++ +++++ +++++ +++++ +++++

La conclusion du mois

C’est bien la première fois que je bois durant tout un mois des bouteilles d’un même pays autre que la France et je dois dire que ce fut un beau mois avec quelques belles découvertes.

TOP 3

Ce n’était pas évident de choisir parmi les rouges tellement ils m’ont tous gouter mais puisque j’ai construit la rubrique Top 3 il fallait bien les départager… La cuvée millésimée de Perelada ne pouvait pas manquer ce podium non plus

  1. O. Jumilla Monastrellissimo 2015
  2. Cava Perelada Brut Nature, millésime 2014 – Cuvée Especial
  3. O. Alicante – Monastrell-Merlot 2015 – Viticultor Enrique Mendoza

FLOP

Pour moi et sans discussion il s’agit du Cava Arestel qui manquait vraiment de finesse.

Le mois de novembre sera un gros mois de dégustation puisque je suis invité par deux de mes cavistes a leurs dégustations avec vignerons, de belles aventures en perspectives.

D’ici là, je vous souhaite à tous une super belle journée et déjà un bon weekend…

+++++ +++++ +++++ +++++ +++++

***** L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération *****

► Tous les commentaires et remarques sur ce billet n’engage que moi-même.

 

Posté le vendredi 9 novembre 2018 @Rohnny

Photos © Joggingtime.be / Rohnny Petitjean