Savez-vous parler le Belge?

Savez-vous parler le Belge?

23 janvier 2019 48 Par Rohnny

En Belgique nous parlons 3 langues, le néerlandais dans le nord du pays (la Flandre), le français dans le sud (la Wallonie) et l’allemand en bordure de l’Allemagne dans ce que nous appelons les cantons de l’est.

À l’école dès la 3em primaire nous apprenons la seconde langue du pays soit le français pour les petits flamands et le néerlandais pour les petits wallons malheureusement dès les secondaires le choix de l’anglais prend le dessus, c’est ainsi que les jeunes de maintenant connaissent de moins en moins la langue de l’autre et il n’est pas rare de les entendre s’exprimer entre eux en anglais… C’est d’autant plus dommage car pour avoir un emploi un peu plus intéressant le double langage (Français – Néerlandais) est absolument nécessaire…

En ce qui me concerne, mes origines sont néerlandophones tant du côté de ma maman que de mon papa, donc a la maison nous parlions le néerlandais mais ils nous ont inscrit dans une école francophone, je suis donc devenu bilingue sans vraiment m’en rendre compte… Je les en remercie encore et encore…

Mais revenons au but de cet article, nous (les belges) avons certaines expressions qui nous sont propre et qui sont toujours bien utilisé, il en est encore autrement à Liège et je vous en parlerais la semaine prochaine, je sais que nos amis Français en raffole et qu’ils en rigole parfois pas mal de notre accent, je pense ici a Arno, Jean-Claude Vandamme, Stromae… Alors voici quelques mots ou expression que nous utilisons et j’espère que vous les apprécierez…

  • Une aubette: un kiosque, d’un abribus.
  • Une rawette: une petite portion supplémentaire « juste une petit rawette pour la route! »
  • Une dringuelle: un pourboire.
  • Une jatte: un bol, une tasse.
  • Il fait caillant: il fait froid.
  • Je te sonne ce soir, sans faute!: Je t’appelle (téléphone) ce soir.
  • Une drache: une grosse averse, une pluie très forte.
  • Un carrousel: un manège pour enfants.
  • Une crolle: une boucle.
  • Un feu ouvert: un feu de cheminée.
  • Une lavette: un morceau de tissu humide utilisé pour nettoyer les tables.
  • Un pistolet: un petit pain rond.
  • Frotter: récurer.
  • Faire la queue: faire la file, attendre.
  • À tantôt: à tout à l’heure.
  • Un dikkenek: une personne avec un gros cou, un vantard.
  • Un tchiniss: « Tu me feras le plaisir de ranger tout ton tchniss dans le couloir! », il s’agit du désordre.
  • Un baraki: une personne mal élevée, grossière, sans allure.
  • Un peye: un type.
  • Un fritkot: une friterie.
  • À pouf: au hasard.
  • Un pissodrome : Un urinoir publique.
  • Ça spite : cela éclabousse
  • Il fait malade ou douf : il fait lourd, étouffant
  • Mettre du sent-bon : mettre du parfum
  • Mordre sur sa chique : encaisser, prendre sur soi
  • Se prendre une douf(fe) : se prendre une cuite
  • Tirer son plan : se débrouiller
  • Volle pétrole : à toute vitesse
  • C’est tof : c’est bien, c’est chouette.

Et il y en a tant et tant d’autres… A vous de les utiliser maintenant 😁😁😁😁

La semaine prochaine je reviendrais sur le parler de chez moi à Liège, ça vaut le détour aussi…

Je vous souhaite à tous une belle journée.

+++++ +++++ +++++ +++++ +++++

Posté le mercredi 23 janvier 2019@Rohnny

Photos de Kontrass.

Gael.be m’a aidé pour la rédaction de ce billet.