Samantha Martin & Delta Sugar

Samantha Martin & Delta Sugar

6 mars 2019 42 Par Rohnny

J’ai découvert cet artiste quelques jours avant ça venue via une annonce du 66 à Verviers et ce que j’en ai vu m’a d’emblée intéressé au point d’être à son concert…

Qui est Samantha Martin

Elle et son groupe nous viennent du Canada, de Toronto et débute leurs carrières en 2015 avec l’album Send the Nightingale Cet album sera nominé 4 fois au Maple Blues en 2016 et Samantha Martin a été nominé 3 années de suite comme meilleur voix féminine de l’année. En avril 2017 sort le deuxième album Run to me qui remporte le meme succès que le premier.

Samantha Martin écrit ses chansons et possède une voix assez unique comme si son timbre avait été patiné à l’extrême depuis des lustres par la cigarette et le whisky. Le groupe s’appuye sur le gospel noir et l’âme du sud des États-Unis avec un soupçon de racines country et de pop des 60’s…

Le concert

Il est 20:30 quand le concert débute et c’est déjà un sérieux groupe puisqu’ils sont 7 sur scène, 2 guitars, 1 piano/synthé/sax, 1 batteur, 2 vocalistes et Samantha Martin. Ce petit bout de femme a un sacré talent et une voix rauque qui lui donne beaucoup de charme. Elle va revisiter ses deux albums et nous offrir quelques reprises d’autres artistes dont un très réussi Proud Mary… La sonorité est assez sixties et sent bon le sud des états unis meme si le groupe nous vient du Canada. C’est tantôt rock roll puis country et puis très calme avec de jolies balades. Elle communique assez avec le publique et explique le pourquoi de ses chansons, c’est elle qui les écrits. Les paroles parlent souvent de rupture et d’amour déchu… Bienvenue dans mon monde désespérer nous dit-elle. Le public peu nombreux a l’air conquit.

1h30 plus tard il est temps de ce dire au revoir et elle descend dans la salle ou elle serre les mains de l’audiance, trop cool.

Je suis en tous les cas conquit et je lui souhaite vraiment une belle et grande carrière, ce qu’elle mérite surement.

 

C’est l’histoire d’un selfie

Dans le courant de la matinée, sur Facebook j’ai découvert que le groupe relatait leurs aventures à travers l’Europe, une cinquantaine de date en 60 jours et elle présentait son concert au 66, pas le temps de lui mettre un petit commentaire que ce soir je serais au concert qu’elle likait déjà… Du coup je lui écris qu’un selfie serait super, nouvelle réponse quasi direct… avec plaisir…

Nous étions dans la salle une bonne heure avant le spectacle et quand je l’ai vu passer je l’ai directement apostrophé et voilà le résultat…

Une artiste que je vous conseille, a voir absolument. Elle sera de retour en Europe en Mai.

 

Posté le mercredi  6 mars 2019 @Rohnny

Photos © Joggingtime.be / Rohnny Petitjean