La frite…

La frite…

7 avril 2020 86 Par Rohnny

Aujourd’hui j’ai envie de sortir de la morosité du corona virus et de vous parler d’un incontournable de mon pays, la frite.

Qu’y-a-t-il de plus Belge que la frite ? euh deux frites…

Evidemment je connais bien la frite et j’aime bien ça mais pour être honnête j’ai tout de meme fait quelques recherches pour pouvoir approfondir le sujet.

Comme vous le savez certainement, la frite est un bâtonnet de pomme de terre cuit par friture dans une graisse animale ou une huile végétale, perso je préfère de loin celle cuite dans une graisse animale. Je ne vais pas faire un affront à ma fritte et ne vous parlerais pas de celle passé par le four au micro-onde ou au four 🤢🤢🤢

Ce qui m’a surpris durant cette recherche c’est que la frite est mondialement populaire mais surtout que c’est un des dix aliments les plus consommés au monde, au même titre que la pizza ou les pâtes. On en consomme 11 millions de tonnes par an au monde, la Belgique étant le plus gros exportateur mondial et surtout le pays où l’on en consomme le plus par habitant.

Friture, baraque à frites, fritkot…

Chez nous, les frites se vendent dans une friterie, parfois appelée friture, frituur en néerlandais ou fritkot en brusseleer (Bruxelles). La Région flamande et Communauté française de Belgique reconnaissent les friteries en tant qu’héritage culturel immatériel.

Les friteries peuvent être dans un immeuble ou ambulantes (baraque ou caravane mobile, parfois immobilisée avec accord des autorités). Ces friteries sont généralement localisées au centre des villages, le long de routes nationales à fort trafic, près des gares et dans de grosses infrastructures évènementielles (boîtes de nuit, stades, salles de concert). Il n’y a pas d’heure pour manger une bonne frite.

Cornet ou barquette

Grande question… Jusqu’aux années 1980, les frites étaient le plus souvent servies dans une feuille de papier roulée en forme de cône, que l’on appelle le cornet. Les frites ont ensuite été servies dans des raviers en plastique ou en carton, la barquette. Il y a un tel dilemme qu’il n’est pas rare de se voir proposer sur la carte les deux présentations. Chez nous je suis plus ravier et Michèle cornet… Le cornet est souvent préféré par les amateurs car il contient plus de frites (il coûte un peu plus cher), mais surtout, les frites restent ainsi plus chaudes au fur et à mesure de leur consommation.

Il y a une information qui m’as bien fait mal par contre, l’origine de la frite ne serais pas Belge mais Française… NON… Et Parisienne en plus… NON… On soutient parfois que la frite est née sur les ponts de Paris en 1789, en pleine Révolution française, sous l’appellation « pommes Pont-Neuf » quelques années après qu’Antoine Parmentier fit la promotion de la pomme de terre en 1771 au concours de l’académie de Besançon.

Chez nos voisins Anglos Saxon elle est appelée Chips et en Amérique, French Fries.

Et avec la frite on mange quoi ?

Les frites peuvent être servies avec une sauce froide ou chaude, mayonnaise, ketchup, moutarde, sauce andalouse, cocktail, samouraï, tartare, béarnaise, la sauce chasseur, la sauce lapin… et il y en a tant et tant de plus… Pour moi c’est toujours avec de la sauce lapin (chaude) et de la mayo… Inutile de dire que je me régale meme si c’est une bombe calorique. Miam Miam

Pour finir je voudrais vous partager quelques expressions de chez nous sur la frite…

« Avoir la frite » : être de bonne humeur, en grande forme (synonymes eux aussi culinaires : « avoir la patate », « avoir la pêche »).

« Se friter » : avoir une altercation, se battre.

« Danser comme une frite » : danser sans savoir-faire, de manière rigide et coincée.

« Ne pas avoir toutes ses frites dans le même sachet » (ou ravier) : être simplet (expression équivalente à « avoir une case en moins »).

« Être chaud comme une baraque à frites » : être très motivé.

Voilà, voilà… Je vous souhaite à tous une super belle semaine, profitez bien de la vie et pas de bétise avec ce virus.

Bises

Rohnny

Posté le mardi 7 avril 2020

@joggingtime.be

Image: Jourdan, le soir, Figaro, La libre, KKBB